Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 15:03

En cette année 2013, Sony semble vouloir écraser la concurrence en multipliant les nouveautés. Le rouleau compresseur orange est en marche dans presque toute les catégories de la photo et rien ne semble résister au géant japonais. Même pas ses compatriotes et spécialistes du secteur que sont Canon et Nikon ! En dehors de sa puissance financière, il faut dire que la marque a 2 autres gros atouts en sa possession, Sony est aussi bien un excellent électronicien (fabrication de ses propres capteurs) qu'un spécialiste de la photographie (suite au rachat de la branche photo de Konica Minolta).

La dernière annonce en date ne concerne pas un, mais 2 nouveaux boîtiers « Alpha » plein format. Chouette, des reflex professionnels à monture A, comme l'A99 !!! Loupé... comme pour l'A3000, se sont des cœurs d'hybrides NEX à monture E portant les doux noms d'A7 et d'A7R. En voici les caractéristiques principales :

 

  • Capteur Exmor CMOS HD plein format de 24,3 Mpixels (36,4 Mpixels pour l'A7R).

  • Viseur électronique OLED.

  • Mode rafale de 5 images par seconde (4 images par seconde pour l'A7R).

  • Autofocus sur 25 points.

  • Sensibilité ISO de 100 à 25 600.

  • Mode vidéo Full HD 1080p.

  • Vitesse d'obturation 1/8000 – 30 secondes.

  • Ecran LCD tactile inclinable de 3 pouces et d'une résolution de 921 600 pixels.

  • Stabilisation par l'optique.

  • Absence du filtre optique passe-bas sur l'A7R uniquement.

  • Accepte les cartes mémoires Memory Stick et SD.

  • WiFi et NFC pour partager les photos sur internet et avec un autre appareil.

  • Sortie HDMI.

  • Poids de 416g (407g pour l'A7R)

  • Boîtier en alliage de magnésium et tropicalisé.

  • Pas de Flash intégré.

  • Griffe porte-accessoire.

  • Compatible avec les optiques monture E et FE

  • Prix public de 1500 Euros boîtier nu (2100 Euros pour l'A7R).

 

A7R.jpeg

A7-2.jpeg

A7-1.jpeg

 

Technologiquement parlant, on constate que ces boîtiers sont de sacrés bijoux ! Sony a réussi la performance incroyable de mettre des capteurs pleins formats (que l'on retrouve habituellement sur des reflex professionnels comme l'A99 et le Nikon D800) dans des petits boîtiers hybrides NEX... oups... Alpha (va falloir que je m'y fasse) ! L'A7 et l'A7R sont presque 2 fois plus légers (et beaucoup moins encombrants) qu'un A99. En même temps, Sony n'en est pas à son premier coup d'essai. Les compacts professionnels RX1 et RX1 R sont là pour en témoigner. La construction (structure en alliage de magnésium) et la finition ne souffre vraiment d'aucun défaut, comme toujours chez Sony. Les caractéristiques comme la sensibilité ISO et la vitesse d’obturation sont les mêmes que sur un A99. L'autofocus, se révèle même être supérieur. On regrettera juste le « petit » mode rafale qui se fait exploser par l'A99, dommage.

Sony rentre donc comme un bourrin sur le marché de l'hybride professionnel, jusque là dominé par Olympus et ses OM-D. Sony a sorti la très grosse artillerie pour détrôner Olympus et son produit phare l'OM-D E-M1. L'A7 et l'A7R sont des hybrides professionnels avec des caractéristiques proches de reflex professionnels, alors que l'Olympus est un hybride professionnel sans même avoir les caractéristiques d'un reflex expert. Ce dernier se fait donc exploser en tout point par l'A7 (et que dire face à l'A7R !!!). Même le prix est incroyablement doux.

Sony a donc réellement créé 2 boîtiers parfaits ? Capable de tuer n'importe quel hybride pro et de chatouiller sérieusement les reflex pros ? Suis-je totalement conquis ? Pas tout à fait.... Car comme le montre le titre de cet article, il y a un « mais ». Un gros « mais » même !

 

Après les louanges (amplement méritées), parlons des choses qui fâchent.

Tout d'abord le design vintage, qui au premier coup d’œil m'a semblé être une copie parfaite des Olympus OM-D. Les designers de Sony ont manqué d'imagination sur ce coup là et c'est bien dommage. Bref !

Comme l'A3000, l'A7 et l'A7R sont des boîtiers à monture E, mais portant la référence « Alpha » (le nom des boîtiers reflex Sony à monture A). Ces boîtiers sont en fait plus des NEX avec un capteur plein format, qu'un Alpha à monture E. Par exemple, le boîtier n'est pas stabilisé, contrairement aux Alpha. C'est l'optique qui est stabilisé, comme sur les NEX. L'A7 et l'A7R se la jouent donc « Alpha » sans en être. Une fois de plus, cela n'est vraiment pas rassurant pour la monture A et sa grande gamme d'objectif. De plus, ça peut créer la confusion chez les consommateurs : « C'est un Alpha Mr ? Euh... oui, mais il n'est pas compatible avec les objectifs Alpha Mr ! ».

De plus, la monture E (celle des hybrides Sony) n'a jamais été conçu pour être compatible avec des capteurs plein format. Sony a donc du repensé ses optiques et créé une variante à sa monture E parfaitement compatible avec ces boîtiers à capteur plein format. Cette variante se nomme monture FE. Pour résumer, vous pouvez mettre des objectifs de NEX (monture E) sur l'A7 et l'A7R, mais a ce moment là les boîtiers passe en mode APS-C automatiquement. Si vous souhaitez réellement exploiter les boîtiers en mode plein format, il vous faut obligatoirement des objectifs labellisés FE. Ceux qui connaissent très bien la marque vont me dire que c'est exactement la même chose avec la monture A. En effet, il y a donc les objectifs compatible boîtiers plein format et APS-C (monture FE, comparable à la monture A) et les objectifs compatible boîtiers APS-C uniquement (monture E, comparable à la monture A « DT »).

Le premier problème c'est que Sony multiplie les montures et cela commence à devenir un vrai bordel. Le deuxième problème est qu'il n'y a actuellement que 4 objectifs à monture FE sur le marché. Face à la gamme étendu des objectifs micro 4/3 pour les Olympus OM-D, ça fait mal ! Pour tenter de palier à ce vide, Sony met en avant 2 bagues d'adaptation servant à monter des objectifs monture A sur ses nouveaux hybrides pros. Le problème que Sony ne mentionne pas est que les optiques monture A ne sont pas stabilisées puisque les boîtiers Alpha le sont. Comme les boîtiers à monture E ne le sont pas puisque se sont les optiques qui le sont cette fois-ci, l'utilité de ces 2 bagues est donc proche du néant. Impossible d'éviter le flou de bouger avec un téléobjectif par exemple. Ridicule !

 

Concernant les 4 objectifs FE présentés en même temps que l'A7 et l'A7R, il y a un Carl Zeiss « Vario Tessar » 24-70mm F4 constant stabilisé (zoom polyvalent haut de gamme), un Carl Zeiss « Sonnar » 35mm F2.8 (fixe lumineux idéal pour le paysage), un Carl Zeiss « Sonnar » 55mm F1.8 (fixe très lumineux idéal pour le portrait) et un Sony 28-70mm F3.5-F5.6 stabilisé (zoom polyvalent, vendu en kit avec l'appareil).

 

SEL2470Z

SEL35F28Z.jpg

SEL55F18Z.jpg

SEL2870.jpg

 

Les 3 objectifs Carl Zeiss sont clairement orientés haut de gamme et semble être de grande qualité. Ma préférence allant pour le « Vario-Tessar » qui aurait fait bonne figure au sein de la monture A avec son ouverture F4 constante. Un Sony G 70-200mm F4 constant stabilisé a même été annoncé pour 2014. Néanmoins, je ne comprends toujours pas Sony sur la création de cette monture FE sur un point, l'encombrement. Les Carl Zeiss sont presque aussi encombrants que leurs (plus ou moins) équivalents sur monture A. Ce qui est un comble pour des objectifs destinés à des boîtiers hybrides, dit compacts ! Prenons comme exemple le Carl Zeiss « Vario Tessar » 24-70mm F4 et comparons le au Sony 28-75mm F2.8 sur monture A. Résultats, ils ont les même dimensions au centimètre prêt ! Il n'y a que sur le poids où le Sony est plus lourd de 30% par rapport au Carl Zeiss (ne pas oublier que son ouverture est aussi beaucoup plus grande). Sony est donc loin d'égaler Olympus et Panasonic sur le principe même de l'hybride, l'encombrement réduit.

 

Maintenant, je pose LA question : Quel est l’intérêt de cette monture FE ? Pourquoi ne pas avoir directement repris la monture A sur ces boitiers hybrides professionnels, en la complétant de ce genre d'objectifs (il manque juste ment des F4 constants sur la monture Alpha) ?

Monsieur Sony, les clients Sony ont besoin de savoir si les montures E et FE sont l'unique avenir de la marque ou si ces montures vont coexister avec la monture A (et A « DT »). Votre gamme de boîtiers, d'objectifs et les appellations qui vont avec sont un gros foutoir. Vos clients ont grandement besoin de clarification au risque de s'y perdre. Et pour tous vos clients Alpha, n'abandonné pas l'excellente monture A et ses boîtiers. Faites les évoluer sans SLT si vous le souhaitez, mais gardé leurs caractéristiques principales (stabilisation par le capteur, flash intégré, grosse rafale, prise en main hors pair, …).

 

 

Au final, Les A7 et A7R sont techniquement très impressionnants et clairement au dessus du lot. Mais justement, il n'y a QUE la performance technologique qui fait savourer. Sony a privilégié son côté électronicien au détriment de son côté spécialiste de la photo. En espérant que ça soit juste une fausse idée de ma part... Tiens, je poserai la question à Sony au salon de la photo et je vous invite aussi à le faire !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cerris - dans Boitier
commenter cet article

commentaires

Matériels Photographiques

Réflex numérique:
Sony A300 avec poignée verticale.

Objectifs: 
Carl Zeiss Vario-Sonnar 16-80mm, F3.5-4.5.
Sony 18-70mm, F3.5-5.6.
Sony G 70-400mm, F4-5.6 SSM.
Sony 100mm Macro, F2.8.

Informatique:
Ordinateur de bureau 16Go RAM Core i7 2600.
2 écrans ViewSonic VP2365-LED.
Sonde de calibration X-Rite i1 Display Pro.
Tablette Graphique Wacom Intuos M.
Ordinateur portable HP ProBook 4330s.
Tablette Graphique Wacom Bamboo Pen.
Adobe LightRoom 3.6 en 64bits.
GIMP 2.8.8.

Autres:
Sac Lowepro Flipside 400AW.
Trépied Velbon CX-540.

Compte Twitter

Catégories Des Articles

Liens