Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 16:44

Pentax (Ricoh Pentax pour être exact) est une marque que j'affectionne beaucoup. Les boîtiers de la marque sont toujours très bien équipés, très robustes, très performants, … même s'ils sont toujours un peu trop classiques et rarement innovants. Sur ces deux derniers points, Pentax semble vouloir changer la donne avec la récente présentation du K-S1. En effet, ce boîtier (capteur APS-C de 20Mpixels, rafale de 5 images par secondes, ISO jusqu'à 51200, ...) à l'originalité d'être doté d'une rangée de 7 LEDs vertes sur la poignée. Oui, vous avez bien lu ! D'après le marketing, « l'interface lumineuse guide de manière intuitive le fonctionnement de l'appareil ». Concrètement, chaque LED indiquerait le nombre de visages détectés par l'appareil... totalement inutile ! Comme si cela ne suffisait pas, le K-S1 est également disponible en 12 coloris, allant du jaune fluo, en passant par le bleu clair et en finissant par l'orange « Direction Départementale de l'Equipement ». Pour finir, ce boîtier n'est pas tropicalisé, une première incompréhensible pour la marque, alors que la tropicalisation systématique était la signature de Pentax.

 

K-S1_Sunset_Orange.jpg

K-S1_12colors_All.jpg

 

 

Ce boîtier n'est donc pas fait pour les photographes animaliers qui seront repérés de loin, mais plutôt pour les fans de tuning auto ou de StarWars. Plaisanterie de côté, ce Pentax K-S1 est vraiment de mauvais goût et à éviter, tout le contraire du modèle expert de le marque, le K3 !

Repost 0
Published by Cerris - dans Boitier
commenter cet article
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 15:41

Pour trouver le titre de cet article, j'ai été profondément embêté tellement j'avais déjà tout dit sur les modèles précédents.... Pour le RX100, j'avais déjà titré « un tueur d'hybride » et pour le RX100 II, « l'évolution qui largue la concurrence ». Que dire de plus pour la sortie du RX100 III de plus fort que ça ? Cette troisième version du RX100 est tellement incroyable !!! C'est un peu comme la Porsche 911, avant chaque sortie du nouveau modèle on se demande comment Porsche va faire pour surpasser la génération actuelle tellement elle est fabuleuse. Pourtant Porsche réussit l'exploit de toujours faire mieux et d'améliorer son modèle de légende à chaque fois. On peut dire que Sony avec le RX100 est parfaitement dans le même esprit... ça y est, je l'ai mon titre ! :-)

Voyons maintenant ce que nous propose Sony avec cette troisième version de son compact expert :

 

  • Capteur CMOS Exmor R 1 pouce de 20,1 Mpixels.

  • Mode rafale de 10 images / seconde.

  • Objectif Carl Zeiss 8,8-25,7mm (équivalent à 24-70mm sur un reflex) F1,8-F2,8.

  • Mode vidéo Full HD 1080p.

  • Ecran LCD tactile inclinable de 3 pouces.

  • Stabilisation du capteur intégré.

  • Accepte les cartes mémoires Memory Stick et SD.

  • Sortie micro HDMI.

  • WiFi et NFC pour partager les photos sur internet et avec un autre appareil.

  • Flash intégré.

  • Viseur électronique OLED escamotable.

  • Photographie en RAW et en JPEG.

  • Poids de 263g.

  • Prix de 900 Euros.

 

RX100III-1.png

RX100III-2.png

RX100III-3

 

Pas de surprise, la base technique est celle du RX100 II, qui est lui même basé sur le RX100. On ne change pas une équipe qui gagne, mais on la fait évoluer dans le bon sens et en écoutant ses clients. Voila le credo du RX100 III !

L'optique Carl Zeiss est toute nouvelle. Elle est beaucoup plus lumineuse que sur les 2 autres versions et c'est une excellente chose. Elle perd en focale « zoom », mais elle gagne légèrement en focale « grand angle ». On a ainsi un équivalent reflex 24-70mm F1,8-F2,8. Franchement, c'est la claque rien que sur l'optique !

L'autre grosse nouveauté qui le rapproche des hybrides est l'ajout d'un viseur électronique OLED escamotable. C'est celui du bridge expert RX10. Personnellement, ça ne m'attire pas spécialement sur un compact ou un petit hybride, mais pourquoi pas. Du coup, pour garder le flash intégré, Sony a supprimé la griffe porte accessoire du RX100 II et revient ainsi à la configuration du RX100. Pas plus mal pour un compact !

Le processeur interne est celui des nouveaux A7s et A77 II, le Bionz X. En gros, ça risque de dépoter question traitement !

 

Franchement, que reste t'il à un hybride en terme de rapport compacité/performance ? Je me posais déjà la question à la sortie du RX100 et encore plus à la sortie du RX100 II. Que dire maintenant ! Avec le RX100 III a encore élevé le niveau. Il n'y a que sur que sur le prix très élevé de la bête ou l'on peut se poser des questions, notamment face à l'excellent Panasonic GM1. Mais tout comme pour les RX100 et RX100 II, le prix baissera et le RX100 III se trouvera certainement 100 Euros moins cher (au moins).

 

A noter que contrairement à la Porsche 911, les RX100 et RX100 II resteront en vente. Le RX100 III ne faisant que compléter la gamme. Mais où s’arrêtera donc le rouleau compresseur Sony ?

Repost 0
Published by Cerris - dans Boitier
commenter cet article
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 15:39

Longtemps dépendant de Pentax (maintenant au main de Ricoh), Samsung commence à voler de ses propres ailes dans le milieu de la photo. Le géant coréen est présent sur le marché des compacts, mais aussi sur celui des hybrides à objectif interchangeable. La marque vient ainsi de dévoiler un concurrent au Panasonic Lumix GH4, Sony A7 (dans une moindre mesure) et autre Olympus OM-D E-M1. Son petit nom : « Samsung NX30 ». Le but de cet article n'est pas de parler de ce nouveau boîtier, comme je le fais régulièrement, mais plutôt d'une initiative de Samsung liée à la sortie de celui-ci.

 

NX30.jpg

 

 

Il ne faut pas se voiler la face, même si ce NX30 est un boîtier de qualité, il aura fort à faire face aux monstres de la catégorie. Pour sortir du lot auprès des consommateurs, il faut soit faire le buzz, soit proposer quelque chose de vraiment original. Samsung a choisi la deuxième solution en proposant son boîtier avec... Lightroom 5 dans la boiboite ! Rien que cela ! En général, les constructeurs vendent leurs appareils photos à objectif interchangeable avec des dérawtiseurs (logiciel de post-traitement photo permettant de lire les images au format RAW) maisons, comme Sony avec Image Data Converter, Canon avec Digital Photo Professional, …. Ces logiciels maisons ont l'avantage d'être gratuit, mais ne sont pas au niveau d'un Lightroom, d'un AfterShot Pro, d'un Capture One Pro ou d'un DXO Optics Pro. Même si ce n'est pas la première fois qu'un constructeur d'appareil photo s'associe à un spécialiste comme Adobe, c'est généralement pour une offre spéciale limitée dans le temps. Là, Samsung offre Lightroom 5 en standard avec son NX30 ! C'est une super initiative car le logiciel d'Adobe est considéré à juste titre comme étant le plus complet, le plus homogène, donc le meilleur du marché. De plus, ça permet d'économiser 100 Euros, ce qui n'est pas rien. Bravo Samsung !

Repost 0
Published by Cerris - dans Boitier
commenter cet article
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 14:56

A la surprise générale, Sony vient de lancer le remplaçant de son reflex expert A77 à monture A. C'est une surprise pour tout le monde (moi le premier) car on pensait que Sony avait définitivement tourné le dos à sa technologie de reflex à miroir semi-transparent SLT et aussi à sa monture A historique, au profit de ses ex-hybrides NEX à monture E et FE. Eh bien non ! Alors est ce une nouvelle arme de destruction massive pour la concurrence comme l'a été l'A77 à sa sortie ? Avons nous le droit à un A78 (ou A79) qui remet les pendules à l'heure ?

Décidément, on est pas au bout de nos surprises avec la société japonaise car le remplaçant de l'A77 se nomme... A77, ou plus exactement A77 II ! Mouais... ça ne commence pas bien et ce n'est pas très rassurant pour la suite. Les caractéristiques ci-dessous cachent aussi bien d'autres surprises :

 

  • Capteur CMOS Exmor APS-C de 24,3 Mpixels.

  • Technologie SLT à miroir semi-transparent.

  • Viseur électronique OLED.

  • Mode rafale de 12 images par seconde.

  • Autofocus sur 79 points et 15 points en croix.

  • Sensibilité ISO de 100 à 25 600.

  • Mode vidéo Full HD.

  • Vitesses d'obturation de 1/8000 – 30 secondes.

  • Ecran LCD orientable de 3 pouces et d'une résolution de 1 228 800 pixels.

  • Stabilisation par le capteur.

  • Accepte les cartes mémoires Memory Stick Pro Duo et SD.

  • WiFi et NFC pour partager les photos sur internet et avec un autre appareil.

  • Sortie micro HDMI.

  • Poids de 647g.

  • Boîtier en alliage de magnésium et tropicalisé.

  • Flash intégré.

  • Griffe porte-accessoire ISO universelle.

  • Compatible avec les optiques à monture A.

  • Prix public de 1200 Euros nu et de 1800 Euros avec le 16-50mm F2,8 constant.

  • Disponible fin mai.

 

A77II-1

A77II-2.png

A77II-3.png

 

Tout d'abord on constate que l'A77 II ne change pas esthétiquement par rapport à son prédécesseur. Le boîtier en alliage de magnésium et tropicalisé est exactement le même. Alors comment faire la différence entre un A77 et un A77 II ? Avec le logo et la lumière rouge d'assistance AF qui a disparu. Tous les changements sont à l'intérieur et ils sont beaucoup plus nombreux qu'à l'extérieur. Ouf, j'ai eu peur ! :-)

Même si le capteur APS-C a la même définition de 24,3 Mpixels que l'A77, ce n'est plus le même. C'est un capteur de dernière génération et beaucoup plus sensible qu'avant. Du coup, la montée en ISO est doublée et rejoint celle de l'A99 (belle référence!). D'ailleurs, l'A77 II empreinte un autre élément au reflex professionnel de Sony, son écran orientable. Par contre, l'A77 II garde le mode rafale de 12 images par seconde de l'A77 et ne se voit pas doté du phénoménal mode rafale de 20 images par seconde de l'A99. Ce n'est pas très grave, car avec 12 images par seconde, l'A77 II surpasse de loin ses concurrents comme le Nikon D7100 et le Canon EOS 70D. Il faut carrément aller chercher du côté des appareils professionnels comme le Nikon D4s, le Canon 1Dx et... le Sony A99 pour faire mieux. D'autant plus que son mode rafale autorise la prise de 28 RAW ou 26 RAW + JPEG consécutifs, incroyable !

L'autre gros changement se situe au niveau de l'autofocus qui fait un bon stratosphérique et je pèse mes mots ! Tenez vous bien, l'AF est maintenant composé de 79 collimateurs dont 15 en croix. Il explose celui du boîtier qu'il remplace, celui de l'A99, celui du Canon EOS 70D et surpasse celui du Nikon D7100. Sony a en plus amélioré la sensibilité de celui-ci qui se contente maintenant de moins de lumière pour fonctionner. Dernier points sur l'Autofocus, la détection des visages et la prédiction des mouvements seraient grandement améliorer par l'ajout de nouveaux algorithmes et du nouveau calculateur interne BIONZ X (celui de l'A7s).

Petite anecdote, l'excellent objectif 16-50mm F2,8 SSM proposé en kit aurait aussi été amélioré pour permettre d'exploiter pleinement les évolutions de cet A77 II.

 

Sur le papier, l'A77 II est une bien belle évolution technique de l'A77. Il est même carrément impressionnant et pourrait se permettre d'aller sérieusement titiller les reflex professionnels comme les Nikon D4s, le Canon 1Dx et le Sony A99. D'ailleurs, si ce dernier reçoit le même genre de mise à jour, les photographe professionnels ne pourront plus ignorer Sony sur le marché.

L'A77 II est fait pour les photographes animaliers et de sport. En gros, il est carrément fait pour moi... à condition d'éviter la grosse désillusion que j'ai eu avec le boiter qu'il remplace (à voir ici).

Même si l'arrivée de l'A77 II est une bonne surprise et pourrait rassurer les Sonyminoltistes à monture A, il n'en est rien. Seul l’arrivée de nouveaux objectifs à monture A et le remplacement de l'A99 nous rassureraient. Il ne faut pas que l'A77 II soit juste une dernière évolution. Désolé, je suis peut être pessimiste, mais il faut dire que Sony n'a pas montré le moindre signe pour éviter ça jusqu'à maintenant.

 

 

Repost 0
Published by Cerris - dans Boitier
commenter cet article
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 21:51

Les A7 et A7R ont énormément fait parlé d'eux, essentiellement en bien. De nombreuses personnes, y compris au sein de la concurrence Canikoniste ont été ébahi par l'incroyable démonstration technique de Sony. Sur FD-Photographie aussi, j'en ai beaucoup parlé ici et ici, mais pas qu'en bien.... Peu importe, Sony compte bien surfer sur la vague du succès (ce que l'on ne peut pas reprocher à la marque finalement !) et a décidé d'agrandir la famille A7 avec l'arrivée d'une troisième déclinaison, l'A7S.

Mais qu'est ce que ce nouveau modèle peut bien apporter de plus ? Est ce enfin un A7 à monture A ? Les réponses ci-dessous, en commençant par les caractéristiques techniques :

 

  • Capteur Exmor CMOS HD plein format de 12,2 Mpixels.

  • Viseur électronique OLED.

  • Mode rafale de 5 images par seconde.

  • Autofocus sur 25 points avec détection de contraste.

  • Sensibilité ISO de 100 à 409 600.

  • Mode vidéo Full HD (60p),Ultra HD (30p) et 4K (24p).

  • Vitesses d'obturation de 1/8000 – 30 secondes.

  • Ecran LCD inclinable de 3 pouces et d'une résolution de 921 600 pixels.

  • Stabilisation par l'optique.

  • Accepte les cartes mémoires Memory Stick et SD.

  • WiFi et NFC pour partager les photos sur internet et avec un autre appareil.

  • Sortie micro HDMI, prise micro et prise casque.

  • Poids de 446g.

  • Boîtier en alliage de magnésium et tropicalisé.

  • Pas de flash intégré.

  • Griffe porte-accessoire.

  • Compatible avec les optiques à monture E et FE.

  • Prix public entre 1500 et 2000 Euros boîtier nu.

 

A7s-1

A7s-2

 

Tout d'abord, ce n'est pas un A7 à monture A, déception (j'avais le droit de rêver...). En étant un peu plus sérieux, on se demande tout de suite s'il n'y a pas un problème dans les caractéristiques du capteur. Seulement 12 Mpixels ?! Exact, mais il y a une raison et il suffit de regarder du côté de la sensibilité pour comprendre. Qui dit peu de pixels sur un gros capteur plein format veut dire gros photosites et donc une excellente sensibilité à la lumière. Du coup, l'A7s possède une ENORME sensibilité ISO jusqu'à 409 600, du jamais vu !

On constate ensuite que ce nouveau membre de la famille A7 est capable de filmer en Ultra HD et en 4K. Pour le reste, c'est sans surprise une base technique de A7/A7R.

 

Avec c'est nouvelles caractéristiques, Sony nous propose un A7 très orienté vidéo. L'A7S est une réponse directe au Panasonic Lumix GH4. La firme japonaise cède donc à la mode des boîtiers photos pour... vidéastes. Ces derniers trouvant de multiples avantages (qualité des capteurs, qualité des optiques, prix très avantageux par rapport à une caméra HD/4K, poids/encombrement réduits, …) à utiliser des appareils photos au lieu des caméras classiques.

Du coup, est ce encore un appareil photo et à qui s'adresse t'il ? C'est bel et bien un appareil photo haut de gamme car il a tout de la famille A7. Il possède juste des fonctionnalités vidéo bien supérieur à la moyenne. Il comblera donc les vidéastes avant tout (il faudra acheter en plus les multiples accessoires qui vont avec), mais aussi les photographes ayant besoin d'un hybride ultrasensible en faible condition lumineuse (photo de nuit, photo de théâtre, …). Les autres photographes, préféreront plutôt se tourner vers l'A7, l'A7R ou... autre chose.

 

 

Dernière chose, Sony a également annoncé un objectif dédié à la... vidéo pour cet appareil, un 28-135mm F4 motorisé. Décidément Sony aime sortir la grosse artillerie technologique avec sa famille A7 ! Et concernant le renouvellement des boîtiers à monture A, c'est pour quand ?

Repost 0
Published by Cerris - dans Boitier
commenter cet article
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 17:40

En ce début d'année 2014 (déjà bien entamé), Sony renouvelle sa gamme hybride à monture E et la révolution n'est pas là où on l'attendait. Alors que la marque et nom « NEX » commençait à être bien connu du grand public, Sony a curieusement décidé de l'évincer et d'étendre la marque historique « Alpha » à toute la gamme d'appareil photo à objectif interchangeable. Ainsi, on ne pourra plus dire, « pour les hybrides, allez voir du côté des NEX et pour les reflex, allez voir du côté des Alpha ! ». En même temps, cette nouvelle orientation marketing était déjà engagée depuis de long mois (voir l'A7, l'A7R et l'A3000) et est dans la logique des choses. En effet, le système reflex traditionnel vit ses dernières années et Sony l'a bien compris.

Alors si on n'a plus que des Alpha, comment faire la différence entre les boîtiers hybrides à monture E, les boîtiers hybrides à montures E et FE et les boîtiers SLT à monture A ? Il semble que Sony s'oriente vers une numérotation différente pour faire la distinction, comme semble l'attester l'arrivée des A5000 et A6000. Voici les caractéristiques de l'A5000 :

 

  • Capteur Exmor CMOS 20,1 Mpixels « APS-C ».

  • Monture E.

  • Stabilisation par l'optique.

  • Autofocus sur 25 points à détection de contraste.

  • Mode rafale de 3 images par secondes.

  • Vidéo Full HD.

  • Ecran inclinable de 3 pouces et d'une résolution de 460 800 pixels.

  • Sensibilité ISO de 100 à 16 000.

  • Vitesse d'obturation 1/4000 – 30 secondes.

  • Cartes SD et Memory Stick Pro Duo.

  • WiFi et NFC.

  • Sortie micro HDMI.

  • Poids de 269g.

  • Flash intégré.

  • Prix de 500 Euros.

 

A5000-1.png

A5000-2.png

 

Et ceux de l'A6000 :

 

  • Capteur Exmor CMOS 24,3 Mpixels « APS-C ».

  • Monture E.

  • Viseur électronique LCD.

  • Stabilisation par l'optique.

  • Autofocus sur 25 et 179 points à détection de contraste et de phase.

  • Mode rafale de 3 images par secondes.

  • Vidéo Full HD.

  • Ecran inclinable de 3 pouces et d'une résolution de 927 600 pixels.

  • Sensibilité ISO de 100 à 25 600.

  • Vitesse d'obturation 1/4000 – 30 secondes.

  • Cartes SD et Memory Stick Pro Duo.

  • WiFi et NFC.

  • Micro et haut parleur intégrés.

  • Sortie micro HDMI.

  • Poids de 344g.

  • Flash intégré.

  • Prix de 650 Euros.

 

A6000-1.png

A6000-2.jpg

 

L'A5000 remplace le NEX-5T, tandis que l'A6000 remplace le NEX-7. Pas de commentaires supplémentaires sur ces 2 nouveaux modèles, puisque vous connaissez déjà mon avis sur les hybrides Sony... et ma grande préférence pour ceux d'Olympus et de Panasonic !

 

Concernant la nouvelle dénomination Sony, on peut donc en conclure que les anciens NEX à monture E se nommeront « Ax000 », que les hybrides à monture E/FE se nommeront « Ax » et que les SLT à monture A se nommeront encore « Axx ». Il y a quand même quelques interrogations auxquelles Sony se doit de répondre : Est ce que tous les Alpha d'entrée de gamme seront forcément des hybrides à monture E comme semble l'attester l'A3000 ? Est ce que les SLT à monture A auront des remplaçants (peut être des hybrides à monture A) ? Wait & see....

Repost 0
Published by Cerris - dans Boitier
commenter cet article
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 18:01

En ce début d'année, il va falloir se préparer à une avalanche de nouveautés photos. Tout simplement parce que les salons comme le CES de Las Vegas (grande fiesta de l'électronique grand publique) et bientôt le CP+ de Tokyo (grand show de la photographie) sont traditionnellement propices à ça. Et c'est le format micro 4/3 qui ouvre le bal, avec 3 grosses annonces.

 

La première d'entre elle provient, sans grande surprise, d'Olympus. Le constructeur vient de dévoiler l'OM-D E-M10. Il vient se placer en dessous de l'E-M5 (lui même derrière l'E-M1) et compléter la gamme des hybrides professionnels de la marque. Comme vous pouvez le voir, le design « vintage » cher à Olympus est toujours d'actualité.

 

OM-D_E-M10_coffeetable__Mood_00.jpg

 

Naturellement, il empreinte énormément d'organes à la famille OM-D, comme le capteur 16 Mpixels, le viseur LCD, la tropicalisation, la finition, le processeur de traitement, la rafale 8 images/secondes et l'autofocus ultra rapide. Mais pour le proposer à un prix attrayant, il récupère aussi la stabilisation 3 axes du capteur (au lieu de 5) de certains modèles inférieurs grand public, PEN. Personnellement, vu le positionnement de ce boîtier, je ne trouve pas ça gênant. Dans les autres bonnes nouvelles, on a un flash intégré, un écran tactile pivotant et des mensurations très contenues. En effet, l'E-M10 est beaucoup plus compact que ces 2 grands frères. Une fois de plus, Olympus nous sort un boîtier très alléchant et même compétitif sur le prix (600 Euros nu et 700 Euros avec le classique 14-42mm). Le constructeur leader du format micro 4/3 en profite même pour dévoiler un objectif pancake 14-42mm très compact.

Cet E-M10 sera, par exemple, le complément idéal d'un photographe possédant déjà un E-M5 ou un E-M1 grippé (avec sa pogné vertical).

 

Après Olympus, il fallait bien entendu s'attendre à une annonce de l'autre grand acteur du format micro 4/3, Panasonic. Le constructeur japonais s'était jusque là concentré sur les boîtiers très compacts haut de gamme avec le GX7 et GM1. Il revient à ses premiers amours, le boîtier professionnel, avec le tant attendu remplaçant du Lumic GH3, le Lumix GH4 (ouf... la nomenclature est respectée! ;-) ). Malheureusement, il n'y a pas de gros changement par rapport à l'ancien modèle côté photo. Par contre, côté vidéo, le GH4 ne pas fait dans la demi-mesure ! Ce boîtier est une véritable caméra 4K capable de filmer en 24 images/sec, en 30 images/sec pour de l'Ultra HD et en 60 images/sec pour de la Full HD. Sa sortie HDMI possède une gamme de couleur 8 bits et il peut être doté d'une impressionnante unité d'interface (voir la photo ci dessous) qui le transformera en un véritable caméscope professionnel (2 entrées XLR, 4 sorties SDI 10 bits, ...).

 

Panasonic-dmc-gh4.jpg

panasonic-lumix-dmc-gh4.jpg

 

Tout cela n'est pas très utile pour les photographes que nous sommes.... Par contre, les vidéastes seront ravis !

Le prix n'a pas été annoncé, mais nul doute qu'il sera largement au dessus des 1000 Euros. N'oublions pas qu'il se place en face de l'Olympus E-M1.

 

La troisième nouveautés est une grosse surprise, puisqu'elle provient de Kodak. L'ancien géant de la photo argentique rejoint le format micro 4/3 avec un séduisant Pixpro S-1. Il se place en concurrent directe des hybrides grand public comme les Olympus PEN E-PL5, Panasonic Lumix G6, Sony NEX-5T, ….

 

Kodak_S1_front.jpg

Kodak_S1_back.jpg

 

Ce joli boîtier est doté d'un inédit capteur BSI CMOS de 16 Mpixels (différent du Live MOS 16 Mpixels des Olympus et Panasonic), d'une stabilisation par le capteur (bonne idée, n'est ce pas Mr. Sony!), du WiFi, d'un slot Micro-SD (pas SD, c'est assez surprenant), d'une sensibilité allant de 100 à 12 800 ISO et d'un grand écran arrière orientable. Il n'est bien sur pas tropicalisé, mais avec un prix au alentour de 400/500 Euros avec l'objectif 12-45mm F3,5-6,3, on ne criera pas au scandale, bien au contraire ! Ce boîtier s’avère être très compétitif sur le papier. Il faudra quand même attendre les premiers tests et aussi en savoir un peu plus sur ses caractéristiques techniques pour confirmer (ou non) cette première bonne impression.

 

 

Le format micro 4/3 prouve une fois de plus son fort dynamisme et développement. L'arrivée de Kodak ne fait que confirmer cela. Si ça continue comme ça, je vois bien le micro 4/3 devenir LE standard des hybrides.

Repost 0
Published by Cerris - dans Boitier
commenter cet article
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 17:35

Pour le Noël et l'anniversaire d'un proche (pas de chance pour lui, les 2 tombent en décembre), j'ai été en charge de choisir son cadeau. Si j'en parle sur FD-Photographie, vous devez vous douter que ça un rapport avec la photo. Eh bien oui, puisque le cadeau qu'il souhaitait était un appareil photo ! Pas un simple compact, car il souhaite se mettre à la photographie. Je suis donc intervenu à ce moment là pour sélectionner l'appareil idéal en fonction de son profil et de ses besoins.

Justement, quel est son profil ? C'est un photographe débutant qui n'utilisait jusqu'à maintenant qu'un appareil photo compact. Il souhaite se mettre un peu plus à la photo sans en faire une passion dévorante et coûteuse comme la plupart d'entre nous. Il avait besoin d'un appareil de qualité et très polyvalent (pour aussi bien faire du portrait, qu'aller au 24h du Mans). Le budget pour son cadeau était de 400 Euros environ.

 

Lorsque l'on veut goûter à la photographie en dehors des photos de vacances, je conseille un bridge. Ca ne déboussole pas l'utilisateur d'un compact, tout en se rapprochant des fonctionnalités d'un reflex. De plus, il n'y a pas la contrainte du changement d'objectif. J'avais donc sélectionné 3 bridges à 400 Euros :

 

  • Panasonic Lumix DMC-FZ200, photographie en RAW, objectif F2,8 constant, excellente qualité d'image pour la catégorie, prix de 430 Euros environ. C'était mon premier choix.

  • Canon PowerShot SX50 HS, gros zoom, écran orientable, appareil très homogène. Prix de 380 Euros environ.

  • Panasonic Lumix DMC-FZ200, photographie en RAW, très gros zoom, appareil polyvalent, prix de 350 Euros environ.

 

J'étais donc parti pour conseiller le Panasonic Lumix DMC-FZ200, jusqu'à la découverte des offres de Noël chez Conforama, la Fnac et Boulanger.

Pour un peu plus 400 Euros, les 2 premières enseignes proposaient un pack reflex Canon EOS 1100D (capteur APS-C de 12 Mpixels) avec un zoom standard Canon 18-55mm F3,5-5,6 IS (donc stabilisé) et un téléobjectif Tamron 70-300mm F4,0-5,6 ou Sigma 75-300mm F4,0-5,6.

La troisième enseigne proposait pour plus ou moins le même prix, le « pack découverte » Sony A3000 (capteur APS-C dernière génération de 20 Mpixels) avec un zoom standard Sony monture E 18-55mm F3,5-5,6 OSS (donc stabilisé) et un téléobjectif 55-210mm F4,5-6,3 OSS (donc stabilisé). Il est facile de constater que les packs Canon et Sony ont leurs avantages et inconvénients respectifs. Néanmoins, n'étant pas sectaire et l'offre Canon étant particulièrement intéressante, je m'étais initialement orienté vers elle. Malheureusement, 2 choses m'ont fais choisir le pack Sony au final. Tout d'abord, les téléobjectifs Sigma et Tamron proposés n'étaient pas « IS » donc pas stabilisés. C'est un gros inconvénient et éliminatoire pour moi ! De plus, j'ai pu comparer le Canon EOS 1100D et le Sony A3000 en magasin. J'ai été très désagréablement surpris par la piètre qualité et finition du Canon. C'est simple, on dirait un jouet ! Le Sony A3000 lui est largement supérieur dans ce domaine.

 

Au final, j'ai conseillé le Sony et son « pack découverte » à Boulanger. Pourtant, je ne suis pas fan de la monture E et de ses objectifs. Mais il faut bien avouer que pour un reflex d'entrée de gamme et le public visé, il fait bien le job par rapport à la concurrence. A noter que Sony propose une formation photo en ligne (sur le Web) gratuite avec le pack découverte. Idéal pour les débutants ! Mon proche a donc cet appareil photo depuis 1 mois et il en est pour le moment très content.

Repost 0
Published by Cerris - dans Boitier
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 20:43

Si vous suivez mon compte Twitter,vous avez constaté que j'ai reçu 2 beaux colis début décembre. Comme vous pouvez le voir à la photo ci-dessous, l'un comprenait le reflex expert Sony A77 avec son objectif 16-50mm F2,8 constant SSM et l'autre comprenait le dernier smartphone / photophone Sony Xperia Z1. Vous avez aussi pu constater que le Sony A77 et son objectif 16-50mm F2,8 constant SSM ne sont pas restés chez moi. C'est le moment de vous expliquer pourquoi ! :-)

 

1386109196163.jpg

 

Le vendredi 29 novembre, la Fnac.com a eu la bonne idée de se mettre à la mode américaine en organisant son « Black Friday » pour les adhérents. De très nombreux produits étaient à -15% et cela concernait également ceux de la section photo. J'étais assez content de constater que le compact expert Sony RX100 faisait parti des produits éligibles au Black Friday. Par hasard, j'ai regardé les autres appareils photos de la liste et j'ai eu l'agréable surprise d'y voir le Sony A77 en kit avec l'excellent objectif 16-50mm F2,8 constant SSM. Avec les -15% et les 150 Euros offerts par Sony pour les fêtes, le reflex expert et son objectif revenait à 1000 Euros. Une sacrée offre à ne surtout pas louper... que je n'ai pas loupé ! Le RX100 attendra. J'ai enfin acheté le boîtier que je convoite depuis sa sortie. Mon A300, son grip et le Carl Zeiss 16-80mm F3,5-4,5 allaient enfin se retrouver en vente.

 

La même semaine, j'ai commandé mon cadeau de Noël, le Sony Xperia Z1. Je cherchais à remplacer mon Windows Phone LG E900 datant de 2010. Mon rêve de geek était que Sony fasse un Windows Phone. Malheureusement, ce n'est qu'un rêve... A la base, je n'étais pas parti pour me prendre le photophone Sony Xperia Z1. Il ne correspondait pas à mes critères qui étaient un écran de 4,5 pouces maxi, compact, lecteur micro SD, environ 300-350 Euros max, 4G si possible, .... J'étais très intéressé par le Nokia Lumia 925, mais l'absence de lecteur micro SD a été éliminatoire. Je me suis donc reporté sur les smartphones Androïd. N'aimant pas l'interface Samsung, ne voulant plus de LG et n'ayant pas confiance en HTC qui meurt à petit feu, j'ai choisi Sony par défaut (si si, je vous assure!!!). L'Xperia SP étant l'un des meilleur rapport qualité/prix du moment, ce fut mon choix. Les revus du web étant très positif sur ce modèle. A force de chercher, j'ai pu lire que les avis utilisateurs l'étaient beaucoup moins et beaucoup plus partagés. J'étais donc très embêté... C'est donc presque par désespoir que j'ai commandé son nouveau grand frère, l'Xperia Z1. Petite consolation, Sony offre 100 Euros de réduction pour les fêtes.

 

Réception le même jour des 2 produits Sony.

Que ça soit l'A77 ou l'objectif 16-50mm F2,8, le tout respire le haut de gamme. La finition, les matériaux et les ajustements ne souffrent d'aucun reproche. Le boîtier et l'objectif sont bien destinés aux photographes experts. J'ai beaucoup aimé l'excellente prise en main du boîtier avec toute les fonctions qui tombent vraiment bien sous la main, sa solidité, son écran qui bouge dans tous les sens, sa batterie qui est exactement la même que mon vieux A300, …. Justement, mon A300 faisait vraiment jouet à côté ! Quand à l'objectif, c'est surtout sa qualité de construction largement supérieur à mon Carl Zeiss qui m'a beaucoup étonné. Dans les points négatifs, l'écran du boîtier qui est de mauvaise qualité, avec des angles de vision très médiocres (dalle TN?) et... le capteur de 24 Mpixels ! Je m'explique, j'ai rapidement constaté un point blanc en plein milieu de l'écran. Après une observation très attentive, de nombreux autres points blancs étaient également (plus ou moins) visibles un peu partout. Des pixels morts sur l'écran ? C'est ce que je me suis dis au premier abord, jusqu'à ce que je me demande si ça ne venait pas directement du capteur. Pour en avoir le cœur net, j'ai désactivé l'autofocus, mis un mode manuel, activé le mode RAW, placé le capuchon sur l'objectif et déclenché. Tout ça pour prendre une photo entièrement noir. Si le capteur possède des pixels (photosites pour être exact) morts, la photo noir sera tachée de point blanc, rouge, vert, ou bleu. J'ai ensuite visualisé la photo sur mon ordinateur avec le dérawtiseur Sony (possible de le faire avec LightRoom ou tout autre logiciel développant les RAWs). A 100%, j'ai aisément repéré le fameux point blanc au milieu de la photo. En fait, c'était un amas de pixels morts sur le capteur qui en formait un gros. Pour les autres pixels morts, ils étaient visibles à partir de 200%. Conclusion, le capteur de l'A77 que j'avais entre les mains était bon a jeter et indigne d'un boîtier expert utilisable par des photographes professionnels (ce que je ne suis pas, pour rappel). Certes, tout capteur photo a quelques pixels défectueux, c'est malheureusement inévitable. Mais autant et visible rien quand regardant l'écran à l’arrière du boîtier, c'est incompréhensible pour un boîtier haut de gamme. Le contrôle qualité de la chaîne de production est clairement en cause. Décidément, Sony a plutôt tendance à me décevoir en cette fin d'année (voir ici et ici).... Est ce un signe pour migrer vers le format micro 4/3 ?

Maintenant, vous comprenez pourquoi l'A77 est vite reparti d'où il venait ?! Pas d'échange, mais un remboursement. Décidément, mon A300 a encore de beaux jours entre mes mains ! Par contre, j'aurai volontiers gardé l'objectif, dommage....

 

Concernant le smartphone Xperia Z1, ça été moins décevant. Le téléphone est lui aussi doté d'une finition impeccable. Pour être franc, je ne m'attendais pas à un tel niveau de qualité sur un téléphone. Le contour est en métal, les caches permettant l'étanchéité à l'eau et la poussière ne sont pas fragiles, … Il n'y a que la caméra frontale qui n'est pas parfaitement centrée (je cherche la petite bête à l’extrême). L'impression de solidité est accrue avec le poids important du téléphone. Le Z1 n'a vraiment rien à envier à l'iPhone 5s ou au HTC One.

Contrairement à son ancêtre le Z, le Z1 voit sa prise jack imperméabilisée. Il n'est donc pas nécessaire de constamment enlever et remettre un cache à chaque fois que l'on veut brancher un casque, c'est vraiment bien vu.

Le smartphone est vraiment imposant, à cause de son écran de 5 pouces. Venant d'un LG E900 doté d'un petit écran de 3,7 pouces, c'est très perturbant. D'ailleurs, j'ai beaucoup de mal à m'y habituer. Impossible de mettre le Z1 dans sa poche de pantalon par exemple. Heureusement, l'écran est de bonne qualité. C'est une dalle VA Full HD. La finesse des détails est donc assez impressionnante. Beaucoup d'utilisateurs reprochent des angles de vision étroits. C'est sur que par rapport aux dalles AMOLED des Samsung et aux dalles IPS des LG ce n'est pas à la hauteur. Mais je n'ai jamais ressenti une quelconque gène lors d'une utilisation normale. Au moins votre voisin de voyage (RER, train, …) ne peut pas lire ce qu'il y a sur votre écran !

La surcouche Sony pour Android est un autre point fort du Z1. Contrairement à la surcouche de Samsung, celle du japonais est très classe, intuitive et absolument pas envahissante. Je trouve qu'elle apporte vraiment quelque chose. D'ailleurs, beaucoup considère la surcouche Sony comme la meilleure du marché. Je suis parfaitement d'accord.

Pour les joueurs, on peut nativement branché via Bluetooth une manette de PlayStation 3 sur le téléphone (comme le Z et le SP d'ailleurs).

En plus du chargeur USB habituel, Sony fournit une appréciable station de recharge qui a l'avantage d'éviter d'user le cache d'imperméabilisation du connecteur USB. On pose le Z1 sur sa station aimantés façon « Apple MagSafe ». Par contre, impossible de mettre une coque de protection et d'utiliser la station en même temps, il n'y a pas la place suffisante. Personnellement, je suis devenu un accro de la station de recharge fournie par Sony. D'autant plus qu'on ne l'utilise pas souvent grâce à l'autonomie de folie du Sony. Alors que mon LG tenait 2 jours maximum au meilleur moment de sa vie, le Z1 (avec la même utilisation et un écran beaucoup plus grand) me fait entre 4 et 5 jours. Tout cela est dû à son énorme batterie de 3000 mAh, la plus grosse sur un smartphone ! En utilisation très intensive, il est certainement capable de tenir 2 jours, là ou la concurrence ne tient péniblement qu'une journée. Un chameau cet Xperia !

Parmi les autres bonnes surprises du Z1, on notera les applications exclusifs Sony comme « Xperia Privilege » qui permet de télécharger des films et des jeux PlayStation Mobile gratuitement, « Xperia Lounge » qui permet de participer à des jeux concours gratuitement et à recevoir des bons de réduction pour des accessoires, « Walkman » qui est sans doute la meilleure application gratuite pour écouter de la musique sur Androïd (venant de l'inventeur du baladeur, on en attendait pas moins!), ….

On finira par la partie photo de ce Sony qui se veut être un véritable photophone, concurrent direct des Nokia Lumia 1020 et LG G2. Le Z1 est doté d'un véritable capteur d'appareil photo compact de 20,7 Mpixels et d'une optique travaillée par la branche photo de Sony. D'après les premiers retours sur le Web, le Z1 ne serait pas à la hauteur de ses concurrents. Pour ma part, après quelques premiers essais, la qualité photo semble vraiment bonne et surprenant pour un téléphone, mais de là à être au même niveau qu'un vrai compact, ce n'est pas une affirmation que j'oserai encore prononcer. Je compte faire quelques tests et une comparaison avec un compact. Je vous ferai bien entendu part de mes conclusions. Pour info, la photo de l'article a été prise avec le Z1.

 

 

Entre un Sony A77 magnifique mais doté d'un gros problème sur son capteur, d'un objectif Sony 16-50mm F2,8 constant SSM à faire pâlir un possesseur de boîtier Canikon et d'un photophone Xperia Z1 ultra-complet mais vraiment trop imposant (j'ai vraiment du mal à m'y faire...), autant dire que le bilan est plutôt mitigé concernant mes achats chez le géant japonais. Je suis peut être sévère, mais c'est certainement dû à la passion.

Repost 0
Published by Cerris - dans Boitier
commenter cet article
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 15:27

Comme tous les ans avec l'arrivée des fêtes de fin d'année, Sony lance ses soldes sur une multitude de ses produits. Cela va du lecteur MP3, à l'appareil photo, en passant par la TV 4K Ultra HD. Il y en a donc pour tous les goûts... et les besoins. Pour être exact, ce sont des offres de remboursements différées suite à l'achat de l'un des appareils concernés (dont voici la liste ici). Il faut donc envoyer la preuve d'achat à Sony, pour que le constructeur vous rembourse une partie de celui-ci. Néanmoins, quelques magasins participants (dont voici la liste ici) déduisent les offres promotionnelles du prix directement en caisse. Ces promotions ont commencé le 29 octobre et s’arrêteront le 15 janvier 2014. Il y a le temps pour se faire plaisir !

 

Pour les photographes, sachez que les reflex Alpha  A58 et A65 sont remboursés à hauteur de 50 Euros, que l'A77 est remboursé à hauteur de 150 Euros, que l'hybride NEX-3N est remboursé à hauteur de 50 Euros, que l'hybride NEX-5T est remboursé à hauteur de 100 Euros et que le compact WX300 est remboursé à hauteur de 50 Euros. A mon humble avis, les 2 offres les plus intéressantes sont celles sur l'A58 et l'A77. N'hésitez donc pas à en profiter si l'un de ces appareils faisaient partis de votre liste au Père Noël ! :-)

Repost 0
Published by Cerris - dans Boitier
commenter cet article

Matériels Photographiques

Réflex numérique:
Sony A300 avec poignée verticale.

Objectifs: 
Carl Zeiss Vario-Sonnar 16-80mm, F3.5-4.5.
Sony 18-70mm, F3.5-5.6.
Sony G 70-400mm, F4-5.6 SSM.
Sony 100mm Macro, F2.8.

Informatique:
Ordinateur de bureau 16Go RAM Core i7 2600.
2 écrans ViewSonic VP2365-LED.
Sonde de calibration X-Rite i1 Display Pro.
Tablette Graphique Wacom Intuos M.
Ordinateur portable HP ProBook 4330s.
Tablette Graphique Wacom Bamboo Pen.
Adobe LightRoom 3.6 en 64bits.
GIMP 2.8.8.

Autres:
Sac Lowepro Flipside 400AW.
Trépied Velbon CX-540.

Compte Twitter

Catégories Des Articles

Liens