Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 22:10

Lorsque je me suis monté mon PC fin 2011, il n'y avait pas que la question du choix de l'écran qui s'est posé. Les périphériques de saisie ont également été au cœur de mon étude « geekophotographique ». Devais je prendre un simple clavier, une souris 2 boutons, un tapis de souris publicitaire ? Pour moi c'était suffisant, car je ne voulais pas mettre des dizaines d'Euros dans les périphériques de saisie. Et à quoi bon ?

Erreur, car comme le disait la pub Pirelli (avec Carl Lewis en talon aiguille), sans la maîtrise la puissance n'est rien ! Quels sont les éléments de notre ordinateur avec lesquels nous sommes en contact direct ? Le clavier et la souris. Les périphériques de saisie ne sont donc pas à négliger car ça peut vite devenir fatiguant et énervant.

C'est en étudiant ce qu'il y avait sur le marché que je me suis rendu compte que les périphériques de joueur pouvaient être très intéressant pour faire du traitement et de la retouche d'image. Pourquoi ? Les détails ci-dessous.

 

Les claviers de joueur sont très souvent rétroéclairés. Vu que la retouche d'image se fait en général dans de faible condition lumineuse, c'est un atout indéniable.

Les joueurs sont souvent très brutaux avec le matériel. Leurs gestes sont très rapides et vifs. Il faut donc du matériel solide et fiable. C'est avec ces contraintes que sont conçus les claviers de joueurs.

Une fonctionnalité présente sur de nombreux claviers de joueur (surtout ceux dédiés au MMO comme le fameux World of Warcraft) est la présence de touches supplémentaires macros. Ce sont des touches programmables qui vont plus loin que du simple lancement de programme. On peut très rapidement et simplement affecté une combinaison presque infini de touche en une seule. Ca peut être extrêmement pratique et utile sous des logiciels comme Photoshop et Lightroom. Vous avez une combinaison de fonctions récurrentes à appliquer et qui ne sont accessibles que par de nombreux menus ou combinaison clavier, vous programmez une macro et en appuyant sur la touche macro dédié, c'est effectué !

Voici une petite sélection de clavier « gamer » (bien entendu, il y en a beaucoup d'autres) :

 










Marque Modèle Rétroéclairage Touches programmables Prix Commentaire

Revoltec Fightboard Advanced Non 20 (10 x 2 profils) 35 Euros


Microsoft SideWinder X4 Oui (intensité variable) 18 (6 x 3 profils) 45 Euros


Logitech G110 Oui (intensité variable) 36 (12 x 3 profils) 65 Euros Port USB, micro et casque

Corsair Vengeance K90 Oui (intensité variable) 54 (18 x 3 profils) 115 Euros Finition aluminium haut de gamme et port USB








 

Pour ma part, j'ai choisi le Microsoft SideWinder X4. Il est aussi complet que certains de ses concurrents plus chers. Il dispose, à mes yeux, du meilleur rapport qualité/fonctionnalité/prix. Ses faiblesses, une finition brillante très salissante et repose poignet pas très agréable au touché (mais utile).

Concernant Logitech, il y a un G105 à 60 Euros. Mais pour seulement 5 Euros de plus, vous avez le G110 bien plus complet.

J'avoue avoir une faiblesse pour le nouveau Corsair Vengeance K90 qui avec sa finition aluminium est tout simplement sublime. Attention, car il y a le Vengeance K60 moins cher, mais il ne dispose pas des touches programmables (il est dédié FPS comme Call of Duty) !

 

Pour les souris dédiées aux joueurs, c'est la même histoire qu'avec les claviers. Le matériel est conçu pour être torturé par ses utilisateurs et elles sont souvent rétroéclairées.

Elles ont aussi l'avantage d'être très ergonomique pour une meilleure prise en main. C'est très pratique et confortable dans les jeux mais aussi dans une utilisation de retouche d'image. Surtout que certaines permettent d'ajuster leur poids à l'aide de petits disques fournis.

La grande majorité des souris de joueur sont dotés de capteur laser. Cette technologie offre plus de précision que la technologie infra-rouge. Un avantage lorsque l'on a besoin de précision comme la retouche d'image.

Les souris de joueurs glissent extrêmement bien grâce à des patins en téflon. C'est très agréable lorsque l'on travaille sur grand écran ou multi-écrans. Quelques une (Nova et Revoltec) sont même dotées de patins en céramique, jouissif. Il n'y a pas mieux !

Toutes sont dotées d'un bouton dédié pour changer la résolution en cours d'utilisation. C'est extrêmement utile pour passer d'une partie de l'écran à l'autre très rapidement, puis d'effectuer une retouche nécessitant une grande précision. En appuyant sur ce bouton on change instantanément la résolution de la souris. Pas besoin d'aller au fin fond des réglages du système d'exploitation.

Comme avec les claviers de joueur, de nombreux boutons sont programmables grâce au logiciel fourni. C'est très pratique pour attribuer une fonction du logiciel de retouche sans passer par un icône ou les menus.

Voici une petite sélection de souris « gamer » (bien entendu, il y en a beaucoup d'autres) :

 










Marque Modèle Capteur Boutons programmables Prix Commentaire

Logitech G400 Optique infra-rouge 8 33 Euros


Revoltec FightMouse Elite Optique laser 45 (9 x 5 profils) 42 Euros Patins céramiques, rétroéclairage, poids ajustables et grip latéral de rechange

Logitech G500 Optique laser 10 45 Euros Poids ajustables et molette libre ou crantée

Nova Slider X600 Optique laser 24 (8 x 3 profils) 65 Euros Patins céramiques et rétroéclairage

Razer Naga Optique laser 17 72 Euros Rétroéclairage








 

Pour ma part, j'ai choisi la Revoltec FightMouse Elite. Elle est ultra-complète, très bien fini et doté des fameux patins céramiques. C'est vraiment, le meilleur rapport qualité/fonctionnalité/prix du marché. Par contre, il ne faut pas avoir de petite main.

Pour les utilisateurs de Photoshop, Paint Shop Pro, … Je peux vous conseiller de regarder du côté de la Razer Naga et de ses 17 boutons programmables. Vous pourrez attribuer une fonction par bouton. La folie !

 

La meilleure des souris sur un simple tapis publicitaire ne sert à rien. Faut il investir dans un tapis de souris au prix démesuré ? Pas besoin ! Il y a de très bon tapis de souris de joueur offrant glisse, précision et confort pour pas très chers.

Ils ont l'avantage d'être de grande taille, car soulever sa souris pour la replacer au centre est une perte de temps considérable pour un joueur. Les plus grands font 45cm x 40 cm... Monumental ! Si vous avez la place sur votre bureau, n'hésitez pas.

Quel horreur que d'avoir un tapis qui bouge avec la souris. C'est très énervant ! Heureusement, les tapis de joueur n'ont pas ce défaut. Ils restent bien accrochés grâce à leur surface très adhérente.

On peut choisir entre des tapis souples qui favorisent (en général) la précision et des tapis rigides qui favorisent la glisse (ça dépend aussi du revêtement). Pour notre utilisation de photographe, les tapis souples sont à conseiller, mais c'est finalement à chacun de voir ce qu'il préfére.

Voici une petite sélection de tapis de souris « gamer » (bien entendu, il y en a beaucoup d'autres) :

 










Marque Modèle Texture Dimensions Prix Commentaire

SteelSeries Steelpad QcK Souple 320 x 270 mm 11 Euros Surface en tissus et épaisseur de 2 mm

Nova Explorer Souple 345 x 230 mm 12 Euros Surface lisse favorisant la glisse et épaisseur de 3 mm

SteelSeries Steelpad QcK Mass Souple 320 x 285 mm 14 Euros Surface en tissus et épaisseur de 6 mm favorisant le confort

SteelSeries Steelpad QcK+ Souple 450 x 400 mm 15 Euros Version géante du QcK

Nova Winner 3 Souple 268 x 233 mm 16 Euros Version en arc de cercle de l'Explorer








 

J'ai choisi le SteelSeries Steelpad QcK Mass et j'en suis très satisfait. Il est très épais et grand. J'ai donc toujours mon poignet et une partie de mon avant bras sur le tapis au lieu d'être sur mon bureau en bois. Le confort est donc excellent et la fatigue quasi-inexistante. C'est vraiment très agréable.

Je n'ai jamais besoin de recentrer la souris après une longue glisse.

Le tapis ne bouge pas d'un poil et la finition est excellente.

 

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, les périphériques de joueur ont un vrai intérêt pour faire du traitement d'image. Ils offrent confort, ergonomie, précision et mécanisation des tâches. Des critères importants pour l'utilisation de nos logiciels.

Difficile de revenir en arrière après les avoir adoptés et je sais de quoi je parle ! A mon travail, j'ai des périphériques de bureautique... Quel horreur ! Si bien, que je pense m'acheter (au moins) une souris et un tapis de souris de joueur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cerris - dans Informatique
commenter cet article

commentaires

Matériels Photographiques

Réflex numérique:
Sony A300 avec poignée verticale.

Objectifs: 
Carl Zeiss Vario-Sonnar 16-80mm, F3.5-4.5.
Sony 18-70mm, F3.5-5.6.
Sony G 70-400mm, F4-5.6 SSM.
Sony 100mm Macro, F2.8.

Informatique:
Ordinateur de bureau 16Go RAM Core i7 2600.
2 écrans ViewSonic VP2365-LED.
Sonde de calibration X-Rite i1 Display Pro.
Tablette Graphique Wacom Intuos M.
Ordinateur portable HP ProBook 4330s.
Tablette Graphique Wacom Bamboo Pen.
Adobe LightRoom 3.6 en 64bits.
GIMP 2.8.8.

Autres:
Sac Lowepro Flipside 400AW.
Trépied Velbon CX-540.

Compte Twitter

Catégories Des Articles

Liens